Université Etudiant - Formations, actualités et Erasmus

Stage et Job étudiant : mode d'emploi

Rédigé par Céline, le 12 septembre 2012

Les stages et les jobs étudiants

Pour de nombreux étudiants, la poursuite d’un cycle d’études supérieures dépendra d’abord de leurs succès à générer leurs propres revenus. Ces jeunes gens qui rejoignent des universités ou des grandes écoles installées loin du domicile familial, découvrent les frais qu’entraînent le loyer d’un petit appartement, l’alimentation ou les transports.

Heureusement, il existe différentes possibilités de subvenir aux besoins primaires en commençant par les emplois à mi-temps ou saisonniers. D’autres alternatives s’offrent aux étudiants qui partent étudier à l’étranger : 230 000 d’entre eux ont ainsi obtenu une bourse dans le cadre du programme Erasmus. Pour d’autres, le stage est un élément inhérent à l’acquisition de leur diplôme.

Pas de temps à perdre donc, toutes les pistes sont à creuser !

Les stages étudiants

Le stage en entreprise est devenu une institution dans le parcours scolaire. Dès la troisième, les plus jeunes s’immergent dans le monde professionnel soit à titre d’observateur, soit pour mettre en pratique l’enseignement qu’ils reçoivent. Les formations en apprentissage ou en alternance sont de plus en plus fréquentes.

La réglementation du travail est très stricte:
  • Un stagiaire demeure un élève quel que soit son niveau de formation
  • Une convention de stage est obligatoire ; elle inclue un contrat de travail qui définit le rôle de l’employeur, du garant et de l’élève
  • La fin du stage donne lieu à la rédaction d’un rapport qui intègrera les travaux d’études.
  • La recherche de ces stages est souvent de la responsabilité de l’étudiant.

Il est fondamental de procéder par étapes:
La première est basée sur le secteur d’activité recherché. Certains stages peuvent ne pas être pris en considération par l’école si le champ couvert est considéré comme trop éloigné du but recherché. Puis dans un deuxième temps, il faudra rédiger son CV.

Une fois dans l’entreprise, la découverte de ce monde est souvent un choc. On se souvient tous de notre première journée de travail. Tout le monde n’aura pas la chance d’être accepté par une société qui paye bien. La rémunération des stages est souvent ridicule. Elle est en tout cas réglementée. Si la durée du stage dépasse 2 mois consécutifs, une gratification doit être versée et celle-ci ne peut pas être inférieure à un tiers de la valeur du SMIC.
Durant cette période, l’étudiant dispose d’une assurance et si le contrat dépasse une certaine durée, il pourra s’inscrire au chômage au terme de la période de travail.

Les jobs étudiants

Les jobs étudiants sont de véritables emplois quel que soit leur durée, le nombre d’heures ou le poste occupé. Ils sont donc soumis à la réglementation du travail qui prévaut en France. Le statut de l’étudiant est celui d’un travailleur et il n’est plus sous la responsabilité de son école.

Les possibilités sont infinies:
  • La restauration, la grande distribution ou les commerces locaux permettent de travailler quelques heures par semaine.
  • La prestation de service aux entreprises est intéressante en ce sens que des travaux de secrétariat, de traduction ou de rédaction peuvent se faire à domicile.
  • Les services à la personne sont des mines intarissables : la garde des enfants, les soins aux personnes âgées ou les détenteurs d’un diplôme d’animateur trouveront du travail le week-end ou durant les vacances scolaires.
  • Les pistes pour un emploi d’étudiant

    Un tiers des étudiants trouvent leurs jobs et leurs stages grâce à leurs réseaux d’amis et de proches. Un autre tiers y réussi après avoir entrepris une démarche spontanée. Les salons sont une occasion unique de rassembler en un seul et même endroit des entreprises qui correspondent au secteur d’activité idéal.

    Le site pôle-emploi peut être consulté, mais les entreprises préfèrent de plus en plus recruter par internet. L’étudiant pourra donc déposer son CV sur le site de l’employeur potentiel. Des sites web généraux (cadremploi, Monster, keljob, etc.) ou spécialisés pour la communauté étudiante sont des alliés indispensables. Le site www.cnous.fr qui pilote les espaces régionaux des CROUS est particulièrement recommandé. Plusieurs autres sites sont intéressants : jobetudiant.net, letudiant.fr, jobsetudiants.fr, etudiemploi.com, monstageenligne.fr, etc.

    Travailler à l’étranger

    On peut choisir de faire ses études ou son stage à l’étranger. Pour y effectuer un stage obligatoire ou pour y trouver un job, la démarche reste la même. Il est souhaitable de s’inscrire dans un programme communautaire.

    La convention reste le document de base et même s’il n’est pas rémunéré, l’étudiant valide son statut. Il peut souscrire à une assurance et obtenir une attestation de rapatriement.

    Dans le cadre des accords Erasmus, l’Allemagne et l’Espagne sont des pays particulièrement demandés. Dans le cas d’un job ou d’un stage non-obligatoire, ce sera la réglementation du pays d’accueil qui sera en vigueur.

    Mots clés : job étudiant, recherche de stage, stage étudiant

    Classé dans : Emploi

    Les commentaires sont fermés.